Français Français

L'or blond

Écrit par : sarah Publié dans : ROOT Date : 2014-04-16 Vues: 955 Commentaires: 0

Réjouissons-nous Québécois car nous produisons ici une denrée rare.... le sirop d'érable.

Le sucre blanc et le sirop de maïs ont été mis au ban de la société depuis quelques temps déjà mais le sirop d’érable a plutôt pris du galon (sans mauvais jeu de mots). Il n’est plus simplement toléré, il est maintenant encensé par certains ténors de l’alimentation. Explication.

La plupart des spécialistes en alimentation s’accordent pour dire que le sucre est néfaste pour la santé et que sa trop grande consommation peut mener au développement du diabète et de plusieurs maladies chroniques. Contrairement au sucre blanc et au sirop de maïs, le sirop d’érable possède un faible indice glycémique c’est-à-dire qu’il provoque une moins grande élévation du taux de glucose dans le sang ce qui entraîne conséquemment une moins grande libération d’insuline. Dans notre alimentation quotidienne, il est préférable de privilégier des aliments qui contribuent à la stabilité de la glycémie. Ainsi, on diminue les risques de développer certaines maladies chroniques et certains cancers. Un autre avantage du sirop : il contient essentiellement du sucrose et peu de fructose. Ce dernier, consommer régulièrement, peut provoquer une résistance à l’insuline ce qui peut mener au développement du diabète.  

Le sirop d’érable possède de nombreux avantages : aucun additif ni aucun colorant n’est ajouté à sa préparation, il contient des minéraux et des antioxydants et il est moins calorique que tout les autres types de sucre.

Le sirop d’érable est un produit nord-américain exclusivement. L’Ontario, les provinces maritimes et la Nouvelle-Angleterre en fabriquent mais c’est au Québec que la majorité de la production se situe. En fait, le Québec produit 74% de la production mondiale de sirop d’érable. Le sirop d’érable fait parti de la tradition depuis longtemps. Les Amérindiens le récoltaient et ce sont eux qui ont montré aux Européens comment faire.

L’eau d’érable provient des racines de l’arbre. En fait, c’est ce liquide qui permet à l’arbre de relancer son métabolisme le printemps venu. Depuis peu, il est possible de se procurer de l’eau d’érable en magasin. Elle contient plusieurs vitamines et minéraux et n’est pas très calorique. Pour produire un seul litre de sirop, une quarantaine de litres d’eau d’érable est nécessaire.

Le sirop est classé selon sa couleur allant de extra clair à foncé. Plus le sirop est foncé, plus le goût est prononcé. Longtemps c’est le sirop clair qui a été le plus populaire. À une époque, il était beaucoup plus facile se procurer du sirop que du sucre blanc et les producteurs ont donc favorisé le sirop pâle car le goût se rapprochait davantage de celui du sucre. Cependant, on remarque une tendance dans le milieu de la restauration qui privilégie désormais le sirop plus goûteux. La populaire cabane à sucre du Chef Martin Picard a grandement participée à ce renouveau gustatif.

Personnellement, je n’ai jamais été une grande fan de la tire. Trop difficile à mâcher... J’ai toujours préféré le sucre d’érable. Ma mère par contre adore la tire. Parfois elle y ajoute des arachides et la mange comme ça à la cuillère. Quand j’étais petite, elle achetait toujours une grande quantité de produits de l’érable au printemps. C’était un cousin propriétaire d’une érablière qui lui en vendait. Je me rappelle de la dizaine de contenants de sirop sur l’étagère et des petits pots de tire et de sucre d’érable qui attendaient patiemment leur tour dans le congélateur.  Ça ne durait jamais très longtemps... et il fallait patienter jusqu’à l’année suivante pour goûter à nouveau ces délicieux produits.  

Astuce : Utilisez l’eau d’érable pour faire cuire des légumes ou pour faire des glaçons légèrement sucrés que vous pourrez ensuite ajouter à vos cocktails.

Conseil : Choisissez le sirop de grade médium ou ambré. Il est plus goûteux et il coûte moins cher que les grades plus pâles. 

Anecdote : Le Japon est le premier pays importateur de sirop d’érable.

Voici quelques idées :

  • Ajouter du sirop d’érable à du yogourt nature.
  • Ajouter du sirop d’érable à votre vinaigrette maison.
  • Mélanger du sirop d’érable et de la moutarde de Dijon et badigeonner le mélange sur un morceau de saumon. Poivrer et faire cuire au four.
  • Faire rôtir des légumes racines au four avec un peu d’huile d’olive. À la mi-cuisson ajouter un filet de sirop d’érable.

Pour d'autres recettes visiter: jaimelerable.ca/recettes

Étiquette: sirop d'érable

Laissez un commentaire

Captcha