Français Français

Végétarisme à temps partiel

Écrit par : sarah Publié dans : ROOT Date : 2014-04-23 Vues: 1171 Commentaires: 0

Pour être en santé, moins de viande tu mangeras.

Quand on commence à lire sur l’alimentation on constate qu’il y a autant d’écoles de pensée que de sortes d’épices dans le monde! Toutefois, on constate qu’une tendance se dessine: on s’interroge de plus en plus sur la consommation de viande dans notre société occidentale et, conséquemment, le végétarisme est de plus en plus populaire.

Je ne suis pas végétarienne mais il y a plusieurs mois, j’ai pris la décision de diminuer considérablement ma consommation de viande. Je me suis d’abord rendue compte qu’on en mangeait beaucoup trop (Selon Le guide alimentaire canadien, une femme doit consommer 2 portions de viande par jour et un homme 3. Une portion équivaut à 75g (1/2 tasse) de viande, 2 cuillères à table de beurre d’arachides, 3/4 de tasse de légumineuses ou 1/4 de tasse de noix). Surpris(e)? Allez, faites le calcul! Il y a de forte chance pour que vous aussi vous en consommiez trop. En lisant sur le sujet, j’ai aussi constaté que la consommation de protéines animales en grande quantité peut mener à des problèmes de santé. Je me suis alors mise à me documenter et à me procurer tout plein de livres de recettes végétariennes et végétaliennes afin de trouver des idées de plats qui ne contiennent pas de viande.  

Végétarisme(s)

Le végétarisme comporte plusieurs branches défendues parfois avec beaucoup de vigueur par ses adeptes.

Voici quelques définitions :

À la base, le végétarisme c’est le refus de consommer de la chaire animale.

La forme la plus courante est l’ovo-lacto-végétarisme. On ne consomme pas de viande mais on mange certains aliments produits par des animaux tels que le miel, les oeufs et le lait.

Le lacto-végétarisme pratiqué par les Sikhs et les Indous est basé sur le respect de tous les être vivants. Ses adeptes mangent des végétaux de même que du lait et ses produits dérivés.

Le végétalisme est la forme la plus restrictive. Aucune consommation de produits d’origine animale (excluant ainsi miel, lait, fromages, oeufs). Souvent le végétalisme est associé au mouvement vegan, un mode de vie, où les gens s’affichent contre la cruauté envers les animaux. Les aspects moral et politique entrent aussi en considération. Ils évitent de se vêtir avec des vêtements faits avec ou produits par des animaux (cuir, laine, soie..) ou d’utiliser des produits testés sur les animaux. Suite à des problèmes cardiaques, Bill Clinton a d’ailleurs adopté le régime végétalien afin de prendre soin de sa santé. Il est sans conteste le végétalien le plus célèbre du monde et il n’hésite pas à vanter son nouveau mode d’alimentation. Lors de son dernier bilan de santé son médecin lui aurait même dit que son coeur semblait plus jeune qu’il y a 10 ans.

Le pesco-végétarisme n’est en fait pas une pratique végétarienne au sens strict (où on ne mange aucune chaire animale) car ceux qui le pratiquent mangent du poisson et des fruits de mer.

Le flexitarisme, aussi appelé semi-végétarisme, est un régime qui permet la consommation de viande à l’occasion.

Le crudivorisme consiste à ne manger que des aliments crus. Le crudivore peut être carnivore, végétarien ou végétalien. Aussi appelée alimentation vivante, le crudivorisme est choisi pour des questions de santé considérant que la consommation d’enzymes vivantes favorise l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme.

Peu importe l’étiquette, il est important de réaliser que la consommation de viande a un impact sur notre santé. Plusieurs études soulignent que moins on se nourrit de viande moins nous avons de risques de développer des maladies chroniques, de souffrir du diabète ou de problèmes cardiaques. Certaines études font également le lien entre développement de la maladie d’Alzheimer et la consommation de protéines animales. Il y d’ailleurs beaucoup moins de personnes atteintes de cette maladie au sein de la population végétarienne de l’Inde, par exemple. De plus, l’espérance de vie est plus longue chez les gens qui consomment moins de viande. Il faut aussi faire une distinction entre la viande rouge beaucoup plus nocive pour la santé et la viande blanche. Notons que le régime végétarien, s’il est diversifié, ne comporte pas plus de risques de carences que le régime omnivore. Les protéines se retrouvent dans plusieurs autres aliments tels que les légumineuses et le soya.

Manger moins de viande permet également de restreindre la production de gaz à effet de serre tout en diminuant le montant de la facture d’épicerie.

Au cours des siècles, plusieurs personnalités connues ont milité pour le végétarisme. Voltaire, Gandhi, Einstein, Luther King,  étaient tous végétariens. Actuellement le végétarien le plus connu est Paul McCarthney. Ce dernier s’est associé à d’autres personnalités végétariennes pour faire la promotion du Lundi sans viande. Selon lui, avoir une journée sans viande est une façon simple de faire une différence dans le monde.

L’Inde est le pays où il y a le plus de végétariens dans le monde, 40% de la population indienne ne mange pas de viande.

Astuce : Cuisinez des galettes! C'est une façon simple et délicieuse de manger des protéines et des légumes.  

 

Conseil : Lorsque vous achetez du tofu, choisissez le tofu biologique. Le soya est l’une des plantes les plus transformées génétiquement, le fait que le tofu soit bio ne garantie pas à 100% qu’il ne contient pas d’OGM mais il est toutefois certain qu’il en contient moins que les produits non biologiques.

Anecdote : Au 19e siècle les végétariens étaient appelés Pythagoréens en référence au mathématicien Pythagore qui était végétarien.  On les appelait aussi légumistes.

 

 

Étiquette: végétarisme viande

Laissez un commentaire

Captcha