Français Français

Bye bye tartinades!

Écrit par : sarah Publié dans : ROOT Date : 2016-04-29 Vues: 743 Commentaires: 0

C'est le printemps, la période du renouveau! 

J’ai cogité pas mal au cours des derniers mois et j’en suis venue à une conclusion : la fabrication de tartinades, c’est compliqué! Offrir un produit artisanal, frais et sans agent de conservation c’est long à préparer, ça ne se conserve pas sur les tablettes et ça ne dure pas aussi longtemps que l’hummous d’épicerie plein d’additifs... C’est aussi plus onéreux que tous les produits faits à la chaîne.

Depuis 2 ans, j’ai fait goûter les produits Chez Figue dans des dizaines d’événements: foires d’artisans, Restaurant Day, contrats de traiteur, sur invitation dans un magasin de cuisine, lors d’événements-vitrines pour entrepreneurs... J’en ai vendu des petits pots mais au prix de grands efforts (particulièrement pour mon copain qui se tapait le transport d’un mini-frigo à chaque événement. Merci chéri!) et de beaucoup de stress causé notamment par le côté périssable de la production.

Suite aux suggestions des goûteurs enthousiastes, j’ai tenté de trouver des points de vente, des épiceries fines qui accepteraient d’offrir mes produits. Un flop! Lors du dernier événement que j’ai fait, quelqu’un a débranché mon frigo en fin de journée et j’ai perdu toute ma production destinée à être vendue le lendemain. Ce fût l’élément déclencheur de ma réflexion. En parallèle, j’avais débuté la production de kits de fabrication de gin, de mélanges de chocolat chaud mexicain et de breuvages à l’hibiscus qui ont eu grand succès lors des salons de décembre dernier. Tranquillement, l’idée d’abandonner la production de tartinades a fait son chemin dans mon esprit. Arriver à cette conclusion, m’a fait vivre mon second deuil Chez Figue. Le premier s’étant produit lors de la fin de la production et de la livraison des plats préparés inspirés de la cuisine du monde.

Depuis le début, je me suis intensément investie dans mon entreprise. J’y ai mis mon coeur sans compter les heures. Malgré mon enthousiasme envers la cuisine du monde, ma volonté de faire découvrir des saveurs, mon amour des tartinades sous toutes ses formes et mon désir d’offrir un produit de qualité sans agents chimiques, j’ai dû me rendre à l’évidence : la réponse des consommateurs et des distributeurs n’est pas assez forte pour justifier la somme de travail investie. Ce n’est pas un choix logique de continuer dans cette voie et, malgré mes tentatives d’esquive et ma blessure d’orgueil, je ne peux que m’incliner devant cette logique marchande.

Bien que ce constat fût douloureux, il n’a pas entaché ma passion pour l’entrepreneuriat. J’ai toujours l’impression d’y être à ma place même si les apprentissages sont parfois plus difficiles que ce que j’avais imaginé. Par ce texte, j’ai voulu vous expliquer ma démarche mais je ne vous laisse pas sur une note triste chers lecteurs car je vous annonce la naissance de la 3e vie de Chez Figue!

Toujours inspirée de la cuisine du monde, Chez Figue vous invitera désormais à la création avec des kits de fabrication de gin, des kit pour aromatiser la vodka et des mélanges de breuvages aux saveurs originales. Expérimenter en faisant voyager vos papilles, voilà notre nouvelle mission! Portée par l’engouement pour les cocktails, les saveurs du monde et le DIY, je suis convaincue pouvoir offrir des produits savoureux qui satisferont la curiosité et les palais des fins gourmets tout en offrant le plaisir de la création à ceux et celles qui ont envie d’essayer de nouvelles choses. 

 

Je continue à chérir l’idée de la boutique virtuelle dont j’ai parlé plus tôt cette année. Une vitrine où trouver toutes sortes d’articles de cuisine au design singulier et d’objets spécifiques à la gastronomie de diverses cultures. Une boutique qui regroupera des items choisis avec soin tant pour leur esthétisme que leur utilité, où on retrouvera autant de magnifiques linges à vaisselle fabriqués au Japon que des paniers d’osier tressés au Mexique,  des moulins à épices de la Turquie et des nappes fabriquées en Inde. Et je n’exclue pas non plus le retour du linge de maison Chez Figue. Les idées sont toujours là mais je vais attendre avant de les mettre en branle. Une chose que j’ai apprise à la dure dans mon aventure entrepreneuriale c’est qu’il est préférable de se concentrer sur un seul projet plutôt que d’essayer d’en mener plusieurs de front (dit la fille qui a voulu relever le défi de vendre des produits alimentaires sur le web, livrer des repas préparés frais, lancer une ligne de tartinades et de rubs, offrir des lunchs aux travailleurs de l'édifice où se trouvait ma cuisine partagée, créer une ligne de linge de maison et rédiger un blogue EN MÊME TEMPS!).

Les nouveaux kits pour aromatiser la vodka seront disponibles en primeur à Puces Pop [6, 7, 8 mai] et au Marché de Mai [14 et 15 mai]. Ensuite, on les retrouvera sur le site chezfigue.ca Je vous donnerai plus de détails sur cette nouvelle ligne sur la page facebook. Restez à l'affût!

Santé!

 

Sarah

Laissez un commentaire

Captcha